SNCF, partenaire engagé dans l’écomobilité | Internationaux de Strasbourg

SNCF, partenaire engagé dans l’écomobilité

Vous êtes ici

Plus de TER, moins de CO² | SNCF, partenaire engagé dans l’écomobilité

 

SNCF, partenaire des Internationaux de Strasbourg, poursuit son engagement dans une démarche éco-responsable de transport.

Depuis septembre dernier, TER SNCF à lancé PLANETER, sa démarche de réduction de l’impact environnemental des mobilités régionales fondée sur la conviction qu’avec plus de TER, il y aura beaucoup moins de CO2.

Sans attendre, TER SNCF veut aller plus loin avec PLANETER, en s’engageant à réduire ses émissions de CO² de 100 000 tonnes par an d’ici à 2025, à baisser d’un tiers l’empreinte carbone des passagers et éviter d’émettre 500 000 tonnes de CO² en France en convainquant les automobilistes de prendre le train. De nombreux leviers concrets ont déjà été mis en place en faveur de la décarbonation des transports ferroviaires. Parmi eux, connaissez-vous ces termes ?

L’éco-conduite.

Optimiser sa conduite pour économiser de l’énergie, le principe est le même que pour la voiture. Grâce à un outil sur leur tablette, les conducteurs des TER peuvent optimiser en temps réel la vitesse à suivre et éviter de donner des coups de freins ou faire de grandes accélérations inutiles qui sont sources de consommation importante.

Aujourd’hui en région Grand Est, plus de 90% des conducteurs de train sont formés à l’Opticonduite.

 

 

L’éco-stationnement

L’Eco-stationnement vise à réduire au strict minimum l’énergie consommée quand les trains sont à l’arrêt tout en respectant le confort des voyageurs et des personnels, y compris durant leurs opérations de nettoyage et de maintenance. L’ambition de TER Grand Est grâce à ce levier est de diminuer nos émissions de CO² annuelles de 8 200 tonnes.

 

La régularité

Un train à l’heure consomme moins qu’un train en retard. Il a mieux respecté les vitesses optimums. En restant dans son créneau horaire, il évite les phases d’accélération et de ralentissement, très consommatrices en énergie. Chaque geste compte et maîtriser notre production, c’est contribuer à la baisse de nos émissions !

Pour la deuxième année consécutive, TER Grand Est se positionne sur la 2ème place du podium de la régularité en France.

Le TER hydrogène

Dans sa version bi-mode, électricité et hydrogène, le TER n’a pas de moteur diesel, mais des piles à combustibles alimentées par de l’hydrogène, stockées en toiture, ainsi que des batteries placées sous le train. Il n’y a aucun gaz à effet de serre émis. Le seul résidu de cette technologie : de l’eau. 

La région Grand Est a commandé 2 de ces rames hydrogène + 1 en option, elles circuleront en Grand Est d’ici fin 2025 !

 

Plus d’infos sur la démarche PlaneTER dans le programme PlaneTER

Partager l'article :

RETROUVEZ ICI LES #IS22 EN IMAGES

Retrouvez les #IS22 en images !

Multimédia